L’artisanal et le savoir-faire séduit de plus en plus, surtout dans notre beau pays qu’est la France. Depuis longtemps, ils rythment notre économie et nos habitudes de vie, ils sont aussi remplis de richesse et d’histoire. Venez en apprendre plus sur l’artisanat et le savoir-faire français !

L’histoire de l’artisanat en France

 

La France dispose d’un savoir-faire hors pair hérité depuis les temps anciens et qui continue de se développer et à conquérir le marché. Réputé et reconnu depuis des siècles, l’artisanat tient ses origines du début de la création d’outil. Au fil du temps, nos ancêtres ont perfectionné les pratiques, le savoir-faire et depuis toujours, l’artisanat est protégé et estimé comme un trésor. À l’époque gallo-romaine, les artisans étaient protégés par des patrons, sous les Mérovingiens, les travailleurs étaient soumis aux Seigneurs qui choisissaient des maîtres pour les encadrer. Puis, Louis VII en 1160 créé un droit de maîtrise pour une veuve, lui offrant la possibilité de transmettre à ses héritiers, cela concernait le travail du cuir. Louis IX rassembla les divers corps de métier et développa le fait qu’un artisan travaille pour subvenir aux besoins de sa famille.

La naissance des chambres de métiers votée en 1925 est suivie de près par la création de l’APCMF (l’Assemblée des Présidents des Chambres de Métiers de France). En 1966, l’État donne vie à un caractère juridique avec l’Association des Présidents des Chambres de Métiers de France (APCMA) et la création en 2010 de l’APCMA, l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat. Aujourd’hui, le développement de l’artisanat se poursuit et les secrets de fabrication de chaque entreprise artisanale sont protégés pour préserver le savoir-faire français.

Les métiers de l’artisanat

En France, à l’origine, l’artisanat ou le fait-main concerne généralement trois domaines d’activité : l’alimentation, le bâtiment et la production et les services. Longtemps après, l’artisanat d’art à fait son apparition, il a été reconnu en 2014. L’artisanat regroupe plus de 510 activités différentes et ce panel ne cesse de s’agrandir. Craft, porcelaine, haute couture, conception sur-mesure, le choix ne manque pas.

Voilà pourquoi, le secteur de l’artisanat est considéré comme la première entreprise de France, pourtant ils concernent des métiers souvent décriés par l’Éducation Nationale. Les métiers de l’artisanat sont le fruit d’une passion et surtout d’un amour des techniques ancestrales. Chaque corps de métiers du travail du bois en passant par la préparation de nos vins, représente une boule de connaissance et d’histoire qui se transmettent au fil du temps. En effet, les artisans apprennent aux côtés d’autres artisans, certes leur apprentissage contient une partie théorique, mais elle s’additionne à beaucoup de pratique.

Ce sont des métiers de proximité, visant à rendre notre quotidien meilleur et qui font partie de l’histoire et du patrimoine.

L’importance du Made in France

L’artisanat rassemble un grand nombre de pratiques, certaines sont traditionnelles, d’autres non… Ce qui compte, c’est que toutes ces activités professionnelles sont le fruit d’un grand savoir-faire transmis tel un héritage de génération en génération. En France, cet artisanat chéri est mis en avant avec l’expression populaire « Made in France ». Croyez-le ou non, nous devons une partie de notre croissance économique à ces produits ou services fabriqués en France et son souvent issus d’une entreprise familiale.

En effet, depuis plusieurs années, on observe un changement des habitudes de consommation. Aujourd’hui, nombreux sont les foyers préférant consommer local et faire appel à des professionnels français. Ils souhaitent redorer le blason de cette belle école qu’est l’artisanal en favorisant les artisans du coin. En plus, le Made in France devient une démarche écologique, puisque cela réduit les distances entre l’artisan et le client. Socialement, c’est également une excellente manière de faire des rencontres, découvrir des métiers, etc. En bref, le Made in France est un gage de qualité contenant beaucoup d’avantages, notamment celui de préserver les savoir-faire hexagonaux.

Le spiritueux, une preuve de cet héritage

 

Les spiritueux sont des boissons alcoolisées obtenue par le biais d’une distillation. L’étymologie du mot spiritueux en dit long sur ce produit issu d’un grand savoir-faire transmis de génération en génération. Spiritueux vient du latin spiritus qui désigne l’esprit, l’âme. À l’époque, les eaux-de-vie s’utilisaient aussi comme un remède, on considérait qu’elles avaient des vertus. On dit alors que le résultat de la distillation est l’âme de la boisson spiritueuse.

Ce type de boisson est ancré dans le patrimoine et l’économie des régions françaises. Il s’agit du fruit d’un savoir-faire ancestral et délicat. Au point qu’une culture tout entière se cache derrière ce genre de boissons. Il s’agit d’un élixir fabriqué à l’ancienne qui garde son charme et son élégance au fil du temps. Les spiritueux, délicats et délicieux, sont l’une des preuves de la richesse du savoir-faire français !

Pin It on Pinterest

Share This
Visitez-nous